Olivier Deparis - Maudits guerriers (2013)

À l'aventure de mondes étranges

Olivier Deparis - Maudits guerriers (2013)

Messagepar neocobalt » Dimanche 17 Mars 2013, 18h32

« Maudits guerriers » de Olivier Deparis
ISBN : 9782368920053
Nouvelle, collection L’ivre Court
Éditions L'ivre-Book

Synopsis

Elyad naquit différent. À tel point que son père le prépara à l’épreuve avant même sa venue au monde. Au début, il se figura, naïf, qu’une place l'attendait dans le coeur des hommes ; que les sauver des Orcs abolirait la frontière, celle des préjugés. Mais neuf ans ont passé, et les citoyens de Tartharam continuent de le traiter avec le même mépris.
L’initiative d’un jeune garçon pourrait bien tout changer…

Une longue nouvelle de fantasy. Olivier Deparis (Main mise sur Jakobar chez Rivière Blanche) nous fait partager une formidable parabole sur la différence et l’intolérance.

E-book

J'ai choisi le format epub puis téléchargé le fichier avant de le copier sur mon smartphone qui me sert de liseuse.

Le sommaire comporte 5 parties :
1- une page titre
2- le texte de la nouvelle
3- la fiche auteur
4- sa bibliographie
5- et les mentions légales.

Le texte de la nouvelle se présente en 6 chapitres, et s'accompagne de la fiche auteur ; à la fois succincte et complète, elle va à l'essentiel et présente le cursus de l'auteur, ses domaines de prédilection, une rencontre avec un éditeur qui mènera jusqu'à la parution en 2011 de Main mise sur Jakobar (un space opera dont la chronique est accompagnée d'une première interview de l'auteur sur CobaltOdyssée). Le e-book se termine par la bibliographie de l'auteur et les mentions légales qui donnent notamment les coordonnées de l'éditeur.

Le pitch

Affamé, le personnage espère en vain des vivres de la part des hommes, quand un jeune garçon se présente à lui.
Le point de départ de ce texte de Fantasy pourrait se résumer à une telle accroche.

Mon avis

Dans ce texte court, le genre - qui rassemble la magie et les Orcs parmi d'autres ingrédients de la Fantasy - se révèle non pas fantaisiste mais plutôt sombre et lumineux tout à la fois. Un huis-clos qui s'éclaire d'empathie, d'humanité et de commisération - pitié libérée de sa connotation dégradante. Une Fantasy qui se fait oublier au-delà du genre, pour une histoire plus universelle qui fait vivre au lecteur son cheminement par touches successives, une parabole sur la différence et l’intolérance, jusqu'à sa conclusion qui ne saurait laisser le lecteur sans émotion.
Alerte, le style d'écriture s'attache à l'essentiel, avec la clarté et la justesse qui faisaient déjà l'intérêt de la lecture de Main mise sur Jakobar du même auteur.
Entre monstruosité et humanité, le récit sait émouvoir crescendo. Là où l'affect s'entremêle avec l'intellect, la narration piège le lecteur dans une toile tissée de valeurs, de peurs primales et tourments plus élaborés, le lot de chacun.
De l'orgueil, la haine et le mépris face à la tolérance, lequel l'emportera ?

En savoir +
- Le site de l'éditeur
- Le site de l'auteur
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4135
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 16h29
Localisation: Paris

Re: Olivier Deparis - Maudits guerriers (2013)

Messagepar neocobalt » Samedi 30 Mars 2013, 22h12

Interview d'Olivier Deparis, auteur de Maudits guerriers

1- Comment t’est venue l’idée d’écrire Maudits guerriers ?

Le texte d'origine date de 2004. À l'époque, je n'avais pas encore publié Main Mise sur Jakobar, et beaucoup de gens m'encourageaient à écrire de la Fantasy, un genre littéraire plus porteur que la science-fiction. J'ai toujours eu beaucoup d'idées dans ce domaine, mais pas le temps de les concrétiser. J'ai donc choisi le format court.

J'ai envoyé la première mouture à deux ou trois éditeurs. Entre autres, j'ai contacté Joel Champetier, d'une revue québécoise nommée Solaris. Il est le seul à m'avoir répondu à l'époque. Le manuscrit lui plaisait, mais la longueur de la nouvelle la mettait en balance avec deux autres textes, plus courts. Quelques défauts du manuscrit ont penché en ma défaveur. J'ai mis de côté les remarques de l'éditeur, en attendant de corriger le texte plus tard, à froid.

L'an passé, un appel à texte a éveillé en moi le désir de m'y attaquer. Le sujet : "la différence", collait parfaitement au thème, et de surcroît j'apprécie le travail de l'éditrice à l'origine de cet appel à texte (Griffe d'Encre, pour ne pas la nommer). Elle a entre autres publié hors collection : Loar, un roman de SF de Loïc Henry que j'ai vraiment apprécié.

Maudits Guerriers n'a pas été retenu. Ma seule déception dans cette affaire : le manque de retour de lecture. Un email type en guise de réponse, j'ai trouvé ça dommage, car le retravail du texte m'avait pris un temps énorme.

2- Comment s'est faite la rencontre avec ton éditeur, L'ivre-Book ?

Lilian m'a connu par le biais de mon éditeur, Philippe Ward, directeur de collection de Rivière Blanche. Il cherchait des auteurs pour lancer sa maison d'édition numérique, et Philippe a pensé à moi parmi d'autres.
Avec Lilian, nous avons longuement discuté afin de mieux cerner nos attentes mutuelles, et notre vision du métier. J'aime ce genre d'approche, pas uniquement centrée sur un éventuel produit. Sa conception de l'édition et sa franchise m'ont plu. J'ai suivi mon instinct et lui ai proposé de lire Maudits Guerriers.

3- Une nouvelle de Fantasy. Comment est perçu ce genre aujourd'hui, par le public et le monde de l'édition ? Quelle place a-t-il dans le domaine de l'Imaginaire ?

La Fantasy est un genre parmi les plus en vogue, avec le policier. La production, ces dernières années, est devenue pléthorique. Trop, pour maintenir la qualité.
Les éditeurs ne retiennent rien des expériences du passé. Ils conduisent la Fantasy tout droit dans le même fossé que la science-fiction, il y a vingt-cinq ans. Le public, à force de désillusion, finira par se lasser, au détriment des auteurs sérieux qui auront mis des années à peaufiner leur bouquin.

4- Les thèmes de la différence et l’intolérance sont très présents dans le livre. C'était déjà le cas dans Main mise sur Jakobar. Est-ce une préoccupation particulière, une source d'inspiration ?

C'est un thème de fond très cher à la Fantasy. Et un thème plus que jamais d'actualité. Je pense à la montée du radicalisme dans les pays arabes ; à la pression intolérable exercée sur les femmes en Tunisie, en Égypte, en France jusque dans les collèges… ; à l'affaire Mehra ; à l'ancienne question tibétaine, toujours d'actualité malgré les décennies ; au mariage pour tous, qui nous rappelle avec force combien certains de nos concitoyens ont à coeur de s'arroger le privilège de droit divin de "tolérer" l'existence des autres, leurs moeurs, et de leur fixer des limites à ne pas dépasser.
Comment rester insensible à autant de bêtise ?

5- Après Main mise sur Jakobar, tu te consacrais à l'écriture d'un nouveau space opera. Aujourd'hui, quels sont tes projets en cours et à venir ? Maudits guerriers est un récit qui se suffit à lui-même et n'appelle pas de suite, néanmoins, envisagerais-tu de revisiter un jour cet univers ?

J'ai toujours le projet d'achever un roman policier commencé voici quelques années. Je ne l'ai pas finalisé faute d'avoir trouvé le ton adéquat pour traiter correctement mon sujet, mais depuis peu, je tiens une piste. Ensuite, je bouclerai certainement mon roman de Fantasy, mais ce sera un gros morceau qui me prendra deux ou trois ans, donc attendons de voir ce que nous réserve l'avenir.
Concernant Maudits guerriers, j'aurais beaucoup à dire sur le rai-masset. Beaucoup d'idées à développer. Je préfère pour l'instant me consacrer à mon prochain roman. Il s'agit, comme tu l'as dit, d'un space opera, mais d'un genre très différent de Main mise sur Jakobar. Une vision plus individualiste de l'aventure intergalactique. Plus intériorisée. J'y parle d'eugénisme, de mépris, de cynisme à grande échelle, de l'exercice du pouvoir… Malheureusement, il ne verra pas le jour avant 2014, dans le meilleur des cas.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4135
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 16h29
Localisation: Paris


Retourner vers Fantastique & Fantasy

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité