Pouvoir et Puissance - Recueil de nouvelles (2009)

À l'aventure de mondes étranges

Pouvoir et Puissance - Recueil de nouvelles (2009)

Messagepar Aède » Mardi 27 Octobre 2009, 13h22

Hello les amis,

Voici la couverture de l’anthologie Pouvoir et Puissance que j’ai la joie de diriger. On doit l’illustration à Alain Mathiot, un de mes artistes favoris. Une fois de plus il a parfaitement répondu aux exigences grâce au talent démentiel qui le caractérise. Un immense merci à lui.

Je tiens aussi à remercier Elie Darco qui a réalisé les maquettes de cet ouvrage.

Avant que celui-ci ne soit disponible, début novembre, je vous montrerai quelques détails des illustrations intérieures et des extraits de certaines nouvelles.

Un clic sur la couverture pour la découvrir en grand format et lire le quatrième de couv.

Image


Le sommaire :

Une préface de Cyril Carau

Partie 1 : à n'importe quel prix...

Le principe de la Mandragore (texte : Richard Maurel, illustrations : Guillaume Tiret)
Bémol tragique ou la fin des Chantres (texte : Alsem Wiseman, illustrations : Alda)
Aboulanol (texte : Charlotte Bousquet, illustrations : Jijicé)
Une double allégeance (texte : Patrick Duclos, illustrations : Maz Coudray)

Partie 2 : cet allié qui vous trahit...

Le catalyseur (texte : Aurélie Wellenstein, illustrations : Nadia Sanchez)
Le standardiste (texte : David Osmay, illustrations : Grem)
Heroic Anonymous (texte : Estelle Valls de Gomis, illustrations : Elie Darco)
Change-peaux (texte : Elie Darco, illustrations : Cyril Carau)

Partie 3 : besoin vital et transcendance...

Stabat mater (texte : Céline Brenne, illustrations : Estelle Valls de Gomis)
Le serviteur (texte : Philippe Deniel, illustrations : Martine Fassier)
La Mission (texte : François Manson, illustrations : Annick DC)
Evolution (texte : Didier Reboussin, illustrations : Elodie Marze)


Partie 4 : des visages de l'absolu...

D'un claquement de doigts (texte : Thibault Scohier, illustrations : Elie Darco)
Les corps désirants : l'épreuve 13 (texte : Antoine Coppola, illustrations : Alain Mathiot)
Disques (texte : Bruno Grange, illustrations : Cyril Carau)
Le Rouge, le Blanc et l'Artefact (texte : Anthony Boulanger, illustrations : Tony Patrick Szabo)

Présentation des auteurs et illustrateurs.

Le tout se constitue de 16 nouvelles et de 38 illustrations noir et blanc, 288 pages pour 17 euros...



Voici déjà 4 des 38 illustrations noir et blanc qui figurent dans l’anthologie.

Image Illustration de Alain Mathiot pour “corps désirants : l’épreuve 13″ de Antoine Coppola

Image Illustration de Elodie Marze pour “Evolution” de Didier Reboussin

Image
Illustration de Annick DC pour “la mission” de François Manson

Image Illustration de Guillaume Tiret pour “le principe de la Mandragore” de Richard Maurel

Sur Sombres Rets, il y a une section "bonus" maintenant... http://sombres-rets.fr/section/bonus

Et le premier goodie, dans un cadre promotionnel de l'antho, c'est un wallpapper à l'effigie de la couv., signée Al1

Et puis les 100 premiers exemplaires sont numérotés, signés et tamponnés. Avis aux collectionneurs... Il n'en reste déjà plus qu'une quarantaine ;)

Le bon de pré-commande est téléchargeable ici
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar Aède » Dimanche 01 Novembre 2009, 15h07

Et voici la bannière animée promotionnelle... :wink:

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar neocobalt » Lundi 16 Novembre 2009, 23h40

Quel plaisir en ouvrant ma boîte aux lettres ce soir ! D'ordinaire j'appréhende ce moment-là, ouvrir cette boîte aux lettres qui s'incarne trop souvent à mon goût en boîte à factures.

Cette boîte ce soir s'est ouverte sur un monde de Pouvoir et Puissance, soigneusement emballé dans une enveloppe à bulles, cachetée de Sombres Rets.
Cette première anthologie dirigée par Cyril Carau est couverte d'une illustration magnifique d'Alain Mathiot. L'ensemble est élégant, sans fioriture excessive, et au premier abord le travail de maquettage par Elie Darco est réussi. De plus, l'exemplaire que j'ai sous les yeux est numéroté, signé et cacheté - merci, Cyril.

Pour en venir aux textes, accompagnés d'illustrations intérieures de bonne qualité, quelques courts passages - grappillés du regard parmi les 260 pages, avant une très prochaine lecture dès cette semaine - offrent avec rythme à l'imagination et l'esprit des touches d'imaginaires, de fantastique et de fantaisie.
Pouvoir et Puissance, seize nouvelles dont je reviendrai parler bientôt, car cette anthologie ornée de trente-huit illustrations à regarder est bien entendu perlée de textes à lire.

Une appréciable série de notices biographiques présente les vingt-huit auteurs et illustrateurs en clôture de l'ouvrage. Mais nous le savons bien : l'imaginaire est sans limite. Referme-t-on jamais vraiment un livre ?
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4323
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Aède » Mardi 24 Novembre 2009, 18h05

:) ça me fait très plaisir... merci à toi. On a essayé en effet de faire l'antho la plus belle possible.


Sinon moi aussi je suis un peu comme toi lol ma BaL est un peu une boîtes à factures, mais en ce moment j'y vais chaque fois avec plaisir pour découvrir de nouvelles commandes. :wink:

J'espère que tu prendras beaucoup de plaisir à lire les nouvelles...
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar Aède » Vendredi 27 Novembre 2009, 12h33

Et voici notre première critique officielle sur Mythologica :)

Dépêchez-vous, il ne reste plus que 7 exemplaires numérotés.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar erwelyn » Jeudi 03 Décembre 2009, 08h40

Moi j'ai eu droit à une jolie dédicace de Cyril.
Quant à l'antho en elle-même je vais essayer de faire rapidement une chronique (après quelques lectures et relectures d' Andrevon, pour la prochaine dédicace) Après je crois que je pourrais enfin revenir à un rythme de lecture plus dense.
Donc à bientôt ici même.
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Messagepar Aède » Vendredi 04 Décembre 2009, 18h52

Une dédicace et un dessin ! la tienne est super collector, c'est même la seule au monde avec un dessin de ma main ! :)
Je suis impatient de connaître ton avis sur l'antho :wink:
Sinon il y a eu une autre critique, sur la Lune Mauve : http://www.lalunemauve.fr/ecritures/chr ... puissance/
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar Aède » Dimanche 06 Décembre 2009, 20h42

Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar neocobalt » Jeudi 25 Mars 2010, 01h47

Première partie : A n'importe quel prix...

Le principe de la Mandragore - Richard Maurel à la plume et Guillaume Tiret au pinceau.
Dans le registre du fantastique, entre drogue et hallucination, divers trafics entre fantasy et science, ce récit coloré flirte avec les hommes en noir d'une matrice dans laquelle la magie donne puissance aux objets de pouvoir comme à celle de l'écriture, libérer peut-être certaines colères contenues que seule l'écriture permet de canaliser.

Bémol tragique ou la fin des chantres - par Alsem Wiseman, illustrations de Alda.
De la fantasy, force imagination dont je n'ai pas retenu grand chose. Certes, je ne suis pas perméable au genre.

Aboulanol - de Charlotte Bousquet, agrémenté d'illustrations cérébrales de Jijicé.
Ce récit abrupt s'inscrit dans un cadre conventionnel, celui de la vie de tous les jours où une expérience pharmaceutique est prétexte à une seconde lecture : le pouvoir de l'auteure, son expression, la puissance de suggestion de son texte. Première nouvelle de l'anthologie à mettre en scène la domination sexuelle, également abordée par La Mission de François Manson. Le cadre familial conforte une certaine banalité dans ce récit maîtrisé de bout en bout.

Une double allégeance - Patrick Duclos à l'écriture et Mathieu Coudray au dessin.
De la fantasy encore, je n'ai pas de chance. Quoique... Le narrateur raconte à la première personne une mésaventure, une enquête étonnante. La narration trouve tout son sens à la lecture des derniers passages, devenant objet littéraire au même titre que le personnage. Passionnant, même si quelques passages me paraissent un peu trop détaillés et longuets.

Deuxième partie : Cet allié qui vous trahit...

Le catalyseur - Aurélie Wellenstein à la plume et Nadia Sanchez au pinceau.
De la fantasy. Un sorcier utilise son esclave comme catalyseur, pour amplifier son pouvoir. Le pouvoir devient plus complexe dans sa mise en oeuvre. Il est presque vivant, et se joue au travers de relations de pouvoir, de domination et d'intrigue. L'approche du double thème, pouvoir et puissance, prend du recul. Et l'allié d'hier peut devenir le traitre d'aujourd'hui, et sait-on qui dominera l'autre le lendemain ? La torture et l'humiliation sont développées dans ce récit où le goût du pouvoir, l'avidité de l'homme comme on la retrouve dans d'autres nouvelles de l'anthologie, mène l'âme humaine au côté obscur d'une dépendance sans fin. Troublant.

Le standardiste - de David Osmay, illustré par Grem.
Dans cette critique politique, idéologique, le maître est lui-même un élève, élève de son propre maître. Comme dans Aboulanol, le vrai pouvoir abordé est celui de l'auteur sur son lecteur. La critique du monde de l'enseignement expose le paternalisme, l'avidité de la recherche de pouvoir, celle de la promotion, confrontée au jeu de rôle social ; un jeu où l'élève donne leçon à son maître. La structure de ce texte flirte avec la technique d'écriture de la mise en abyme, et se laisse lire avec grand plaisir.

Heroic Anonymous - Estelle Valls de Gomis.
Ce court récit est accompagné des noirs et blancs d'Elie Darco, que nous retrouvons à l'écrit dans la nouvelle suivante, en clôture de cette deuxième partie.

Change-peaux - Elie Darco, illustrations de Cyril Carau.
Ecriture soignée pour un texte empreint de spiritualité, de violence et de mélancolie. Change-peaux, c'est aussi la prégnance d'ambiances que nous retrouverons dans l'anthologie à la lecture de la nouvelle de Philippe Deniel, Le Serviteur. Ici, le texte d'Elie Darco est fort, violent, dérangeant, et ne peut passer inaperçu.

Troisième partie : Besoin vital et transcendance...

Stabat mater - de Céline Brenne, illustrations d'Estelle Valls de Gomis.
J'avoue ne pas avoir accroché à ce texte de Céline Brenne, en retenant le palindrome : in girum imus nocte et consumimur igni - "nous tournons en rond dans la nuit, et sommes consumés par le feu".

Le Serviteur - Philippe Deniel à la plume et Martine Fassier au pinceau.
Je l'ai évoqué à la lecture de Change-peaux, l'ambiance marque le récit par sa force, sa puissance qui transporte le lecteur dans un monde imaginaire que l'on sait dépassant les limites de la nouvelle, transcendant sa brièveté. Ici, nous voyageons à bord du mythique Orient Express, en hiver, pour nous conduire sur les traces de rois, d'oiseaux de feu, de Clémenceau, Raspoutine et même Lénine. Du moins, leurs versions dans cette uchronie fantastique...

La mission - de François Manson, illustré par Annick D.C.
De la science-fiction, avec son habituel attirail technologique. Mais avant tout, un récit porté par sa teneur sexuelle, comme annoncé précédemment à la lecture de la nouvelle Aboulanol. Il flirterait presque avec son contemporain cinématographique Avatar (que je n'ai pas vu). Je reste tout de même mitigé au final.

Evolution - Didier Reboussin, illustrations d'Elodie Marze.
Nous restons dans le registre de la science-fiction avec cette nouvelle faisant la part belle au pouvoir de se glisser dans l'esprit des autres, des hommes, puis les bêtes, la végétation et au-delà. De l'homme, en sont retenues ses fautes, ses cruautés, son coupable égoïsme, sa frénésie... Face à ce naufrage, la puissance de l'évolution mène aux rêves des bêtes, à la musique des étoiles, la souffrance puis le premier contact, pour un combat livré "contre ce qui s'oppose à la vie". On retiendra également la remarquable illustration d'Elodie Marze.

Quatrième partie : Des visages de l'absolu...

D'un claquement de doigts - Thibault Scohier, Elie Darco.
Fantasy guerrière.

Les corps désirants : L'épreuve 13 - Antoine Coppola, illustration d'Alain Mathiot (auteur de la couverture).
Une allégorie sur la mort.

Disques - Bruno Grange à la plume et Cyril Carau au pinceau.
De la science-fiction à nouveau, pour une histoire de pouvoir venu d'extraterrestres, sur le thème de la corne d'abondance.

Le Rouge, le Blanc et l'Artefact - texte d'Anthony Boulanger, illustrations de Tony Patrick Szabo.
Un palindrome ici encore ou peu s'en faut : Résil / Lisser (une phrase cyclique plus longue évoquée précédemment à la lecture de Stabat mater de Céline Brenne). Résil Maler trouve son alter-ego en la personne de Lisser Maler, personnages dont les échanges parlent d'humanisme, d'orgueil, de vanité, joute verbale et réthorique, de libre-arbitre : "le véritable pouvoir est la capacité de disposer de la vie d'autrui, de le priver de sa puissance". L'auteur est le premier à poser dans l'anthologie explicitement la question du sens du pouvoir et de la puissance : est-ce les mêmes choses ? La puissance n'est-elle pas la liberté ?

Ces questions concluent l'ouvrage, la boucle est bouclée. Un ensemble de textes de qualité qui s'articule autour de ce pouvoir et puissance, orné d'illustrations étonnantes très proches de l'essence des récits qu'elles parviennent à cristalliser. Un travail remarquable et soigné de la part des auteurs et illustrateurs, et une inspiration insufflée par la thématique sélectionnée par l'anthologiste et illustrateur Cyril Carau, auteur de la préface. Une anthologie magique, belle et forte que je recommande. Pour soi ou pour offrir.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4323
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Aède » Dimanche 11 Avril 2010, 11h33

Merci pour cette critique détaillée de l'anthologie. Content aussi de voir qu'elle t'a plu dans l'ensemble :)
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne

Messagepar neocobalt » Dimanche 24 Octobre 2010, 18h49

Bonjour à tous,

Je me permets de revenir parler de l’anthologie Pouvoir et Puissance.
Elle est vraiment de très bonne qualité, très agréable à découvrir, à lire, avec de beaux textes et de captivantes atmosphères.

Si vous souhaitez faire un beau cadeau à un parent, un proche, un ami, pour Noël et les fêtes de fin d'année, un anniversaire d'ici là... pensez à elle.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4323
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Aède » Lundi 25 Octobre 2010, 15h45

Merci, Néo... :)

Au festival des littératures de l'Imaginaire à Lambesc, l'antho a connu un joli succès. ça motive pour en faire d'autres.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne


Retourner vers Fantastique & Fantasy

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités