Manga - Définition

la BD du soleil levant

Manga - Définition

Messagepar yabaar » Mercredi 18 Janvier 2006, 19h12

Terme qui signifie "image dérisoire", inventé par un dessinateur d'estampes du 19ème siècle, Hokusai, au style caricatural qui donna naissance à la forme graphique moderne que nous connaissons.

Au Japon, le terme manga désigne l'ensemble des bandes dessinées, y compris étrangères au pays du soleil levant.

L'écriture japonaise, aux caractères Kanji, sont des dessins, avec un trait brut, tracé avec précision par un pinceau. La vitesse, le délié, le mouvement du pinceau a une grande importance. Il en est de même dans le manga avec ses lignes de vitesse et les personnages qui sortent des cases au découpage brisé.

Le style graphique du manga surprend au début, surtout lorsqu'on ne connaît que l'école franco-belge. Il faut donc faire quelques efforts pour comprendre le procédé narratif, avec des cadrages qui vous tourneboulent. Les dilatations vous enchantent et les compressions dans la narration vous percutent de plein fouet. Les effets de vitesse sont énormes et sont appuyés par des onomatopées gigantesques. La mise en page se brise, et l'on est parfois perdu dans notre lecture - effet voulu par le dessinateur afin d'appuyer les tourments que traversent alors ses personnages.

Miroir de l'âme, les grands yeux sont l'attribut de personnages francs et honnêtes. A l'inverse, de petits yeux aplatis sont le signe d'êtres sournois et fourbes, donc potentiellement dangereux. Et il ne faut pas être surpris de ne pas voir d'yeux bridés, car les Japonais se voient comme ça.

La première grande révélation du manga en occident se fait en 1991 grâce à Akira, de Katsuhiro Otomo, très vite suivi par Dragon Ball Z.

L'erreur classique trop souvent faite en occident est de considérer les mangas comme uniquement violents. Lorsqu'elle est présente, cette violence est toujours contrebalancée par la richesse psychologique des personnages qui doivent y faire face. Les mangas traitent de tous les sujets, pas seulement de fantastique et de SF, comme la vie de madame ou monsieur tout le monde, ainsi la vie d'une lycéenne ou celle d'un facteur. Les personnages sont souvent courageux et respectueux des autres, y compris de leurs ennemis. Ainsi, les histoires des mangas ne sont ni simples, ni niaises, mais sont au contraire lisibles à différents niveaux et font preuve d'une subversion étonnante et de digressions philosophiques parfois assez pointues.
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 16h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Retourner vers Mangas

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités